Les selfies cochons

Bon il est temps que je partage avec le monde un des grands savoir dont je dispose, pour permettre à mes frères et sœurs humains de sortir de l’obscurité et de vivre dans la lumière. Vous l’avez deviné je parles de l’art délicat de faire des selfies cochons.

Qu’ils soient destinés à être partagés ou non, c’est une discipline dans laquelle un mauvais résultat peut te miner le moral alors qu’une photo flatteuse va faire ta journée. Accroche toi, y’a des moyens simples de booster le bordel.

Les réglages

Premier point : met ton retardateur. Ça évitera de capturer éternellement l’air inquisiteur de la personne qui cherche le bouton (spéciale dédicace à mon premier copain) ou le flou de bougé de la personne qui n’arrive pas à rester parfaitement stable en enclenchant le-dit bouton.
En fait c’est simple : cadrer, appuyer, sourire
Tu peux pousser plus loin en installant une appli spéciale pour les selfies qui te proposera obligemment de lisser ta peau ou de rajouter un joli filtre.
Perso j’utilise Airbrush pour prendre mes selfies et je m’estime trop vieille pour baiser quelqu’un qui utilise un filtre snapchat mais tu mets la limite où tu veux.

Le materiel.

Il existe une limite aux angles flatteurs que tu peux atteindre à bout de bras. Si tu veux élargir drastiquement tes horizons, la perche a selfies ou le mini trépied sont tes copains.
Ainsi tu pourras facilement capturer ton corps complet, ou tenter des contre plongées vertigineuses.
Bonus pour la perche à selfie vendue avec une télécommande amovible, qui pourrait vite devenir ta meilleure copine.

La mise en scène

On a tors de penser que l’autoportrait érotique est une discipline nocturne. Tiens toi fièrement dans la lumière, tu es sublime que diable.
Outre ça le petit capteur de ton téléphone ne peut faire rentrer qu’assez peu de lumière, et en condition de faible luminosité, faute de pouvoir augmenter l’ouverture, c’est le logiciel qui va compenser numériquement à grand renfort de calculs. Le résultat c’est un grain appelé « bruit » qui peut être assez peu flatteur. Pour un effet peau douce, c’est raté.
Et s’il te plaît vérifie que tu n’as pas un mouchoir usagé ou ton dernier relevé bancaire qui traîne dans le champ, ça pourrait te dissuader de partager l’image ensuite.

Si tu as envie d’épicer avec des accessoires, vas y ! Si tu trouves la technique infaillible pour porter un bâillon boule sans avoir le visage grotesquement déformé neuf fois sur dix je prends.

Le sujet (ça c’est toi)

Tu es sublime, je te dit ! Une main dans les cheveux pour foutre de l’ordre là dedans, un check rapide sur les détails qui tuent comme l’étiquette de tes sous vêtements qui dépasse, et c’est bon.

Si tu veux te faire une silhouette lascive, le mieux c’est d’éviter les lignes droites et de privilégier les poses sinueuses. Si tu veux mettre en avant un relief (boobs ou pecs saillants par exemple) une lumière un peu rasante marche bien. Tiens toi de profil vis à vis de la fenêtre.

Oui les photos prises d’au dessus vous changent en créature toute en yeux et en décolleté sans aucun double menton à l’horizon mais on en a tous un peu marre de cette astuce. Expérimente.

Mon gros conseil ça serait de cadrer trop large dans le doute puis de recadrer, et de ne pas hésiter à mettre le focus sur une main, une épaule, un pied. Célèbre chaque partie de ton corps si tu le veux, vas y. Elles le méritent toutes.

Le cas des photos de bite

Quoique tu fasses, essaye de faire en sorte que cette photo ne soit pas un sujet de honte.

On voit encore trop de photos prises à la hâte par un mec debout qui a juste pris le temps de baisser son pantalon et son caleçon avant de snaper sa bite sans faire attention à TOUT LE RESTE.

Si tu penses qu’une photo de ta bite à une fonction uniquement utilitaire, okay. Tu va peut être même disposer un objet à côté pour donner une idée de l’échelle. Moi je vais probablement pas mouiller pour un plan où on voit le fond de ton caleçon mais tu peux.

Si tu veux aller un peu plus loin fais l’effort de te déshabiller complètement s’il te plaît ou de jouer sur la sexyness du membre sorti à la hâte en ne descendant pas ton jean aux genoux mais juste un tout petit peu sur les hanches.

Tu auras besoin d’autant de lumière que pour photographier ton visage. Et on me fait signe qu’une bite à toujours plus de superbe prise par en dessous.

Bien sur je dis pas non à ton torse d’Apollon ou ton joli visage en bonus sur ta photo de bite, ou à un cadrage de profil pour mater tes fesses. À toi d’en donner autant que tu as envie.

Le sujet épineux des photos de chatte

Toutes les filles ne sont pas habituées à voir leur vulve. En conséquence, la prendre en photo peut être un vrais challenge, à cause de ce manque de familiarité qui déstabilise et peut même intimider un peu.

Si tu veux commencer doucement, tu peux considérer une photo prise par derrière avec une jolie cambrure.

Ça c’est pas mal

Honnêtement je t’encourage à faire connaissance avec la zone en faisant plein de photos, quitte à les supprimer ensuite si tu n’es pas à l’aise avec l’idée de garder ça dans ton téléphone.

Il est fort probable qu’à un moment il en ressorte une photo qui te plaise que tu auras envie de partager, ou de garder précieusement.

Vous avez maintenant les armes nécessaires pour faire de bon selfies cochons, vous exercer à l’amour de soi, chauffer votre partenaire ou donner une upgrade bien méritée à votre profil Fetlife.

Vous avez le droit de m’envoyer le résultat ça me fera plaisir, et vous pouvez également partager vos propres suggestoions ou peut être vos questions supplémentaires en commentaire !

3 commentaires sur “Les selfies cochons

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :